Tendances et nouveaux modèles du commerce en ligne

J’étais la semaine dernière à Lorient pour animer la sixième édition de la conférence Web in Lorient. J’apprécie particulièrement cette conférence, car ils me laissent la possibilité de m’exprimer sur des thèmes qui me sont chers comme la mobilité ou les médias sociaux. Cette année, mon intervention portait sur les dernières tendances en matière de commerce en ligne.

La première chose que l’on peut dire est que le commerce en ligne est un secteur très dynamique qui bénéficie d’une croissance soutenue depuis de nombreuses années. S’il n’y a aucune raison pour croire que cette croissance va s’infléchir, il faut néanmoins noter que la compétition y est redoutable et qu’il est très difficile de bien gagner sa vie, voire de rentabiliser son activité. Je ne vais pas m’étendre sur ce sujet, car d’autres sont plus légitimes que moi.

Concernant les grandes tendances, j’ai listé les suivantes :

J’ai également décrit dans mon intervention de nouveaux modèles :

J’ai enfin abordé le sujet du commerce phygital (physique + digital). Vaste sujet qui fera l’objet d’un article ultérieur.

Le support de mon intervention est disponible ici :

Pour la vidéo, c’est ici (à partir de 2:37) :

Comme il est précisé en conclusion, je suis persuadé que le commerce en ligne est en train de connaître une authentique révolution, notamment sous l’impulsion de nouvelles pratiques liées aux médias sociaux, à la mobilité… Plus généralement, je pense qu’il est urgent de lutter contre les clichés historiques du commerce en ligne (« les cyber-consommateurs sont des radins à la recherche de prix bas« , « on ne peut pas toucher mes produits sur internet, donc je suis à l’abri« , « les boutiques en ligne vont tuer le commerce traditionnel et détruire des emplois« …) et s’efforcer de repenser l’expérience d’achat et le parcours client.

6 commentaires pour “Tendances et nouveaux modèles du commerce en ligne”

  1. Posté par Compte-rendu de Web in Lorient 2013 « FredCavazza.net FredCavazza.net a dit : le

    […] J’ai eu l’occasion d’assurer la conférence d’ouverture sur les dernières tendances du e-commerce, un thème qui me tient particulièrement à coeur et que j’ai toujours plaisir à aborder. Le compte-rendu de mon intervention a déjà été publié sur mon autre blog : Tendances et nouveaux modèles du commerce en ligne. […]

  2. Posté par Mythes et réalités du social commerce, version 2013 « MediasSociaux.fr MediasSociaux.fr a dit : le

    […] Le social commerce est un sujet chaud, très chaud, que j’avais déjà abordé il y a deux ans (Mythes et réalités du social commerce). Au cours de ces deux dernières années, le sujet a été débattu en long, en large et en travers (Est-ce la fin du social commerce ?). En fait c’est plutôt le secteur du commerce en ligne qui est globalement très agité ces dernières années (Tendances et nouveaux modèles du commerce en ligne). […]

  3. Posté par Coralie a dit : le

    Très bon article :)
    Je m’étais évidemment aperçue de certaines tendances mais étais complètement passée à côté de certaines!
    Merci

  4. Posté par L'avenir du commerce en ligne est au commerce, et inversement « FredCavazza.net FredCavazza.net a dit : le

    […] pratiques de e-commerce se complexifient (Tendances et nouveaux modèles du commerce en ligne) […]

  5. Posté par Le début de la fin du renouveau du commerce en ligne « RichCommerce.fr RichCommerce.fr a dit : le

    […] s’adaptent en conséquence. L’an dernier j’avais donné une conférence sur les tendances et nouveaux modèles du commerce en ligne. Elles sont toujours d’actualité, mais nous avons maintenant de nouveaux éléments à […]

  6. Posté par Jerome D. a dit : le

    Bonjour,

    je vois votre conférence qui est très intéressante et pose un regard analytique clair sur la situation actuelle du commerce.

    Je suis actuellement en formation dans le cadre d’un CIF à l’école des Gobelins (MCNI) et dois faire un mémoire. J’aurai quelques questions à vous poser si vous avez le temps d’y répondre.

    Vous parlez toujours des marques et les démarches qu’elles doivent mener mais elles s’adressent principalement à des agences pour mener à bien leur transformation. Il est clair qu’il faut tout d’abord que la marque est conscience de l’importance de ce changement en profondeur tant dans sa stratégie que son organisation.

    De votre point de vue, qu’elle type d’agence doit aider les marques à se restructurer dans ce sens ? En quoi une agence digitale actuelle qui est spécialisée dans la réalisation de site en ligne peut elle aussi se transformer pour répondre aux attentes du changement du commerce 2.0 ? De nouveaux métiers ? De nouvelles compétences ?
    Doit on forcement passer par un design thinking globale (mais qui demande une remise en cause très voire trop importante pour la marque)? Ou apporter sa pierre à l’édifice du changement par petits morceaux ? Comment extriquer les marques de leur contraintes de vente traditionnelle (problème technique réseau, connexion à internet, gestion des équipes…) pour passer le cap ? Le plus souvent les marques sont gérer par des DAF qui ne voit que l’intérêt de la marge, quels leviers voyez vous pour ouvrir leur esprit à cette transformation en perpétuel changement ?

    J’espère ne pas trop vous assaillir avec mes questions. Mais le changement ne peut arriver que par ceux qui savent le mettre en place… D’avance merci beaucoup pour votre contribution.