[Adobe Digital Marketing Summit] E-commerce et personnalisation

Cette semaine, je suis à Londres pour le Digital Marketing Summit de Adobe. Après la keynote de ce matin, j’ai pu assister à deux sessions qui abordaient le thème de commerce en ligne et de la personnalisation.

Test & Target: Automated Personalisation

Les deux speakers de la session

Chris Akhurst sur les pratiques d’optimisation automatisées et l’outil Test&Target :

  • Les solutions basées sur les règles métier sont du ressort des humains, mais il est possible d’automatiser la segmentation et répartition des contenus en fonction des segments ;
  • Les systèmes automatisés sont en perpétuel apprentissage / ajustement, contrairement aux règles qui ne sont changées que quand ceux qui les ont créés ont le temps ;
  • Il est tout à fait possible de combiner des règles avec de l’automatisation ;
  • Les fondamentaux de la personnalisation automatisée sont : un algorithme auto-apprenant, des visiteurs analysés et servis de façon individuelle, forte capacité d’évolution (prise en compte d’un nombre de variables illimité) ;
  • Le modèle est nourri à partir de différentes variables : environnementales (adresse IP, type de terminal, OS…), du site (à partir du cookie), hors-ligne (CRM…), temporelles (heure, jour…) et des sites référents (campaign ID…) ;
  • Avec les nouveaux systèmes d’optimisation (tests multi-variables), les sites web sont les nouvelles pages d’atterrissage (l’intégralité du site est optimisée).

Julian Brewer de Barclays vient partager son expérience :

  • L’origine d’un visiteur est une variable très structurante pour personnaliser le site (ex : les mots-clés saisis s’ils viennent d’un moteur de recherche) ;

    Personnalisation du site de la Barclays en fonction de la provenance
  • Le site de Barclays utilise trois leviers de personnalisation (les recherches dans le moteur interne, les recherches géographiques de distributeurs et les simulations).

    Personnalisation comportementale du site de la Barclays

Une présentation intéressante, mais qui me laisse sur ma faim, car nous n’avons pas eu l’occasion de voir le produit tourner et la façon dont les utilisateurs peuvent le manipuler.

The Online Experience Makes the Difference in Ecommerce

Une autre session consacrée au commerce en ligne présentée par Gerd Handke (Adobe), Ole Vogt (Phonak) et Mark Holenstein (Hybris) :

  • La solution CQ permet de personnaliser le site web en fonction du profil des internautes (provenance, adresse IP, cookies de précédentes visites, profils sur les médias sociaux…) ;

    Personnalisation en fonction du contexte de l’internaute
  • La version e-commerce de CQ sera disponible en juin 2012 et sera couplée à Hybris (qui prendra en charge le catalogue, le tunnel de commande…) ;

    Couplage entre Adobe CQ et Hybris
  • Des widgets sociaux ont spécialement été développés pour le commerce en ligne (notes et appréciations) et peuvent être ajoutés aux pages avec une interface drag&drop ;

    Ajout de modules de social commerce sur une page produit
  •  La gestion rigoureuse des templates et sources a permis à un client de Phonak d’accélérer le déploiement à l’international et d’implémenter de nouvelles fonctionnalités (configurateur).

Je dois vous avouer avoir été particulièrement surpris par ce partenariat, car je n’en avais pas entendu parler avant la conférence. Il y a manifestement une convergence dans la vision et l’ambition de ces deux solutions (cibler le haut du marché avec une offre sophistiquée, proposer une solution intégrée et multicanal…), ce e-commerce stack a donc toutes les chances de séduire les marques exigeantes. J’attends d’en savoir plus avec impatiente !

À suivre…

2 commentaires pour “[Adobe Digital Marketing Summit] E-commerce et personnalisation”

  1. Posté par NosyWeb a dit : le

    Merci Frédéric pour cet article passionnant nous présentant les prémices du Web 3.0 (enfin je crois :-P)

  2. Posté par Les articles publiés sur mes autres blogs en mai 2012 « « FredCavazza.net FredCavazza.net a dit : le

    […] E-commerce et personnalisation ; […]